à lire

Drone-Pictures, au service des plus belles vues du ciel

3 questions à ...

Drone-Pictures, au service des plus belles vues du ciel

3 questions à ...

La société DRONE-PICTURES, installée au Pôle Média de la Belle de Mai a participé au reportage de  l'émission « Capital » consacrée à Noël, diffusée Dimanche 7 décembre sur M6 à 20h50 offrant aux téléspectateurs des images à couper le souffle, grâce à l'un de ses drones, un concentré de technologie assisté par une équipe parfaitement rodée.
 

A cette occasion, Sami Sarkis, Président de DRONE-PICTURES lui-même cadreur/réalisateur, répond à nos questions.

 

En quoi consiste votre activité ?

 

Nous sommes spécialistes de la prise de vue aérienne créative et artistique. Nous sommes basés à Marseille et fortement ancrés en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Depuis 2011, nos drones sillonnent le ciel du Sud-Est de la France, toujours à la recherche de la plus belle image, pour des clients toujours plus prestigieux. Bien plus qu'un opérateur drone agréé par la Direction Générale de l' Aviation Civile, nous proposons des solutions aériennes originales de très haute qualité et à forte valeur ajoutée, aussi bien en photo qu'en vidéo HD & 4K. L'entreprise se positionne d'abord sur le conseil quant au meilleur moyen de capter des images inédites .

Notre expertise est particulièrement grande en matière de production de contenu audiovisuel à destination des industries du tourisme et des médias. Par ailleurs, nous animons une banque d'images aériennes et sommes producteur audiovisuel, sous la bannière HOsiHO .

Il faut noter que la maintenance des drones et surtout la recherche et développement (R&D) sont constantes car nous ne sommes jamais à l’abri d’un incident en vol. Il faut toute notre vigilance et notre rigueur pour d’abord maintenir un niveau élevé de sécurité et ensuite assurer un résultat technique parfait à l’image, c'est-à-dire, des séquences vidéos exemptes de vibrations ou autres effets disgracieux indésirables. Cela passe par l’achat, l’adaptation, le paramétrage et les tests en vol, d’innombrables matériels et accessoires à même de répondre à notre volonté d’excellence. Une veille technologique en somme.

 

En quoi le Pôle Média Belle de Mai, a-il contribué à votre développement ?

 

 

Le Pôle média offre un cadre d’évolution pour une entreprise qui, comme nous, est dévolue aux marchés de l’audiovisuel et de la création. La question de notre présence au sein de la pépinière Marseille Innovation ne se pose même pas. Nous apprécions l’émulation avec d’autres structures, les conseils des experts de la pépinière, la situation géographique centrale du Pôle, et les réseaux de sociétés qui gravitent autour.

Au moment de se lancer, l’appartenance d’une société à un Pôle aussi ciblé que prestigieux est un gage de crédibilité, aussi bien pour nos partenaires institutionnels que pour nos clients.

 

Quels sont les projets pour Drone-Pictures ?

 

2014 fut l’occasion pour Drone-Pictures d’étoffer son offre et ses moyens, ainsi que de s’ouvrir à d’autres marchés que la simple prestation de prises de vues par drones: formation, banque d’images, lancement du trophée HOSIHO.
 

En 2015, notre priorité sera de continuer à développer notre banque d’images aériennes - HOsiHO.com - en l’ouvrant d’abord à tous les opérateurs (drones et autres aéronefs) homologués auprès de la Direction Générale de l' Aviation Civile et possédant un stock d’images de qualité.
 

Nous produirons aussi nous-mêmes une grande moisson d'images sur la région PACA, en vidéo 4K, par drone et Ulm. Une façon dynamique et fraîche, de revoir nos plus beaux sites emblématiques ! Enfin, s’ouvrir au marché international en traduisant le site en anglais puis en espagnol.
 

Dans cette logique de production de contenu, nous souhaitons être bien plus qu’un simple prestataire utilisant des drones ou l'Ulm. Pour cela nous nous orientons de plus en plus vers la réalisation de petits films clés en mains nécessitant une forte dose d’images aériennes (promotion touristique ou présentation d’activités), toujours en utilisant nos ressources internes, aussi bien humaines (réalisateurs, cadreurs, pilotes)  que matérielles (drones, caméras, steadycams…)
 

La formation de cadreurs spécialisés sur drones restera aussi un fort axe de croissance pour la société qui par ce fait, démontre son originalité et son désir d’occuper une place à part dans ce secteur en plein essor.
 

Info