à lire

Ilan Urroz

est le nouveau Délégué général de PRIMI

Ilan Urroz

est le nouveau Délégué général de PRIMI

Ilan Urroz est le nouveau Délégué Général de PRIMI. Il a pris ses fonctions le 2 janvier 2015, et a accepté de répondre à nos questions pour se présenter et expliquer sa vision du développement des contenus numériques et solutions innovantes, dans un contexte favorisé par le label French Tech qu'Aix-Marseille vient de décrocher.

 

Pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel ?

 

Diplômé en Biologie, système d’information et veille techno/économique, j'ai débuté ma carrière au service des adhérents designers du Centre du Design Rhône-Alpes. Après une expérience dans un cabinet d’ingénierie des transports publics, je rejoins en 2005 Valence au service de deux centres régionaux destinés aux entreprises dans les technologies numériques, capteurs, sans contact et RFID. En 2009, au sein de la communauté d’agglomération de Valence, j'ai accompagné les entreprises dans leurs projets d’innovation et me suis chargé du développement du pôle image de La Cartoucherie.

Après six années consacrées aux industries créatives et à leur développement, je suis très heureux de rejoindre, en ce début d'année 2015, l’équipe PRIMI à Marseille.

 

Quelles sont les raisons qui vous ont motivé pour rejoindre PRIMI ?

 

Spontanément, je dirais les relations humaines et professionnelles grâce aux liens que nous avons tissés depuis quelques années. Dans notre cœur de métier, nous nous côtoyons régulièrement à l'occasion de rencontres interprofessionnelles, de salons, et notre motivation commune pour faire rayonner le transmédia français à l'international, facilite les échanges d'expériences.

C'est un milieu à échelle humaine, nourri de grandes compétences qu'il faut valoriser.

 

Vous avez consacré plusieurs années à l'industrie créative et au développement numérique, comment comptez-vous contribuer au développement de l'écosystème Frech Tech, au sein du Pôle Média ?

 

L'obtention du label French Tech est une excellente opportunité pour valoriser les « tech champions » déjà reconnus dans la profession et surtout, pour faire émerger les porteurs de projets, les entreprises en pépinière, les idées et les concepts innovants... Le label est un "booster", pas une finalité. La vision doit être claire et partagée, le contenu de la start up bien construit. C'est un point essentiel pour la viabilité de l'entreprise.

 

C'est pour cela, qu'aux côtés du Conseil d’Administration et des partenaires de PRIMI, j'ai pour ambition de :

 

• servir les adhérents, développer leurs marchés et leur potentiel créatif,
• développer les synergies entre industrie, culture, tourisme et filières numériques de l’audiovisuel, de l’image, du jeu vidéo, du transmédia
• faire de notre région l’une des premières créatives et compétitives d’Europe.

 

Nous allons recenser auprès de nos adhérents leurs besoins, les freins qu'ils peuvent rencontrer, réfléchir ensemble sur des pistes de solutions. Nous formaliserons tous ces retours et les exprimerons.

 

Notre objectif est que nos adhérents puissent s’appuyer sur nos dispositifs et ceux complémentaires de la French Tech pour démarcher à l'international, répondre aux critères des accélérateurs privés, et ainsi participer d'une certaine manière au développement des infrastructures nécessaires à leur accroissement.

 

 

Votre première impression générale du Pôle Média de la Belle de Mai ?

 

 

Je suis arrivé depuis peu, mais je suis déjà agréablement surpris par l'originalité du lieu avec cette proximité auprès de la Friche, un lieu culturel atypique qui se marie bien avec l'industrie numérique.

 

Je sais que des améliorations notables ont été apportées ces dernières années pour que le Pôle Média Belle de Mai soit mis en valeur et mieux reconnu. Le contexte est favorable pour mieux faire connaître et démocratiser le transmédia, et je pense qu' un lieu Totem comme le pôle Média, marque les esprits et facilite la valorisation de cette filière.

 

Je suis motivé pour échanger des idées, partager mon expérience et ainsi, à mon niveau, apporter ma pierre à l'édifice !  

 

 

 

 

Info